Projet ORA Spa de la Sapinière

Avertissement : Ce texte reflète au meilleur de notre connaissance les faits et la position de Mme Beaudry. Notre seul but est d’aider à la compréhension des enjeux. Il est possible que des erreurs se soient glissées.

CE QUE NOUS SAVONS

Rétrospective

L’histoire de La Sapinière est largement documentée en tant que lieu historique et patrimonial de Val-David. L’Hôtel La Sapinière mis sur pied par Léonidas Dufresne a connu un succès phénoménal des années 1930 aux années 1980. Durant ces années de gloire, M. Dufresne a su développer une entreprise permettant de soutenir l’emploi local, le développement économique et touristique, ainsi que la culture gastronomique réputée aujourd’hui à Val-David.

Durant ces années, des milliers de québécois s’y sont mariés, l’OTAN y a tenu une conférence, la Reine d’Angleterre y a même séjourné. Lorsque la propriété a été vendue, les propriétaires subséquents n’ont pas investi pour rénover les bâtiments de manière à préserver leur valeur patrimoniale. Les fondations se sont détériorées et, faute d’un investissement majeur, il serait impossible de redonner au bâtiment principal et aux bâtiments connexes une vie ultérieure.

La Sapinière aujourd’hui 

2014-2015 – Madame Diane Beaudry et Madame Ross ont pris possession du terrain de La Sapinière en 2014-2015 dans le but d’y développer un projet touristique qui serait à l’image de Val-David, soit un projet qui s’intègre dans le cadre bâti et l’environnement. La première année servira à prendre connaissance du terrain et de l’état des bâtiments.

2015-2016 – Ébauche de plans de développement de SPA intégré au bâtiment actuel de La Sapinière. Voir http://www.oraspavaldavid.com

Le projet vise à offrir des emplois à la population locale payés au-dessus du salaire minimum. Le projet prévoit également de mettre en valeur les artistes locaux. Les matériaux suggérés sont dans les standards les plus stricts du développement écologique et veulent mettre en valeur les atouts du parc régional, de la municipalité et ses environs.

2016-2017-2018 – Le ministère du Tourisme accorde son appui auprès de Madame Beaudry.

2019 – Madame Beaudry fait des démarches afin d’octroyer les contrats de construction à des firmes locales et faire les plans et dévis. Ces plans sont terminés à l’automne 2019.

2020- En janvier 2020, la municipalité décide de mettre une réserve sur le terrain entier bloquant  le projet entier de madame Beaudry.  Madame Beaudry donne son accord pour que les citoyens continuent de passer sur son terrain durant l’hiver dernier pour profiter du parc. Des tests de sols sont menés sur le terrain de madame Beaudry depuis mai 2020.

Juillet 2020 – Élaboration d’un PPU et recadrage de la réserve sur une portion du terrain de La Sapinière en vue d’un parc municipal et d’une école, possiblement d’un centre pour personnes âgées.

Août 2020 – Rencontre entre madame Beaudry et l’Association des riverains du lac La Sapinière portant sur la gestion du lac qui avait fait, en 2014-2015, l’objet d’une poursuite pour dommages à la suite d’un débordement du lac, et sur le fait que le barrage date de 1935 et qu’il n’a jamais été rénové. L’Association apprend alors que le gouvernement du Québec octroie aux municipalités une subvention couvrant 65% des coûts de réfection de barrage. Cette subvention n’est pas disponible aux propriétaires privés. L’Association rencontre la municipalité dans le but de voir si elle pourrait prendre en charge ces coûts. La réponse est négative, faute de fonds publics.

Septembre 2020 – une action en justice (demande introductive d’instances en dommages) est déposée en Cours supérieure (chambre civile) réclamant à la municipalité 5M$ pour dommages et intérêts.

Septembre 2020 – L’Association exprime son inquiétude à la municipalité face aux projets de développement visés par le PPU.

Octobre 2020 – Rencontre entre l’Association, le comité d’urbanisme et la firme d’urbanisme en charge d’encadrer le PPU – Un document est remis détaillant les préoccupations des citoyens du lac La Sapinière. (Document disponible)

Novembre 2020 – Contact de la présidente de l’Association du lac La Sapinière avec madame Beaudry. Cette dernière confirme qu’elle ne pourra pas accorder l’accès à son terrain aux citoyens et visiteurs de Val-David, compte-tenu de la situation  Pour ce qui est des coûts reliés aux projets de développement des terrains de La Sapinière et des démarches de la municipalité, ils sont détaillés dans l’article qui suit : www.lezigzag.ca (faire une recherche mots-clés – « La Sapinière »).

CE QUE NOUS NE SAVONS PAS

La réserve a eu pour résultat de bloquer le projet de spa. Nous avons entendu la rumeur d’un projet de  maisonnettes pour personnes seules ou en couple pour location. Nous ne savons donc pas comment ce développement et l’implantation des  bâtiments pourraient s’intégrer au paysage et à la zone de proximité du Parc régional si tel est le cas.

QUELQUES PRÉOCCUPATIONS ET QUESTIONS

  • Nous aimerions savoir quels sont les plans actuels avec lesquels madame Beaudry aimerait procéder pour accomplir son projet. 
  •  Nous aimerions que tout projet de développement puisse tenir compte du parc avoisinant au site de La Sapinière, au marais qui l’entoure et au parc régional qu’il recoupe.  
  • Nous aimerions que tout projet de développement soit axé sur la préservation de l’espace naturel et la mise en valeur du lieu au pied des montagnes.  
  • Nous aimerions que l’aspect paisible soit respecté et que l’accès au cours d’eau soit limité et contrôlé afin de préserver la faune et la flore. Nous savons que les intentions de Madame Beaudry sont celles de faire valoir l’identité culturelle, historique et culinaire du lieu.
  •  Nous aimerions que les citoyens puissent contribuer aux idées qui pourront refléter cette identité et ces valeurs sans pour autant qu’elles deviennent obligatoirement imposées sur le site.  
  •  Nous aimerions que lorsqu’un entrepreneur vienne investir dans la municipalité de Val-David, que les projets de grande envergure soient soumis à la consultation publique et répondent à un plan d’aménagement qui traduise une vision d’ensemble du village. Nous croyons qu’il est possible de marier des objectifs publics et privés au profit de tous et que le dialogue est plus efficace que les mesures qui ont été exercées in-extremis par la municipalité.
  • Nous poussons notre questionnement à savoir si le projet de Spa et le projet d’école seraient compatibles sur ce même lieu ?

ANNEXE

Photo aérienne du secteur de La Sapinière comprenant le secteur du Parc régional